Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Construire l'avenir ensemble à Khenifra

13 Février 2008, 14:12pm

Publié par claire salles

 
 
Rencontre avec Saida Tijani, fondatrice de l’association Taïmate.
 
Saïda nous reçoit en toute simplicité dans son appartement de Casablanca où elle vit avec son mari et elle nous raconte avec passion la naissance de Taïmate : Saïda est originaire de Khenifra, une ville très pauvre du Moyen Atlas. En 2000, choquée par l’état misérable du quartier de son enfance, elle entraîne son mari dans des actions en faveur des enfants défavorisés. Grâce à leurs relations, ils sont treize bénévoles pour distribuer 600 biberons, des pantalons et des jouets aux enfants l’année suivante. undefinedLes inondations de janvier 2003 endommagent tout le quartier Ali Bouchi, et des murs sont ensuite construits pour contenir les crues de la rivière à l’avenir, modifiant l’atmosphère conviviale du quartier. Saïda assure avec des amis le ravitaillement de 187 familles qui ont tout perdu. Les autorités sont alertées et Saida convoquée : on lui demande de créer une association officielle pour justifier de ses actions. La motivation et la persévérance de Saida attirent progressivement d’autres femmes, et des statuts sont déposés en 2004. Taimate, qui signifie « fraternité » en Amazigh (berbère), voit le jour le 18 mai 2006, en tant qu’association sociale et culturelle. 
 
Sa mission majeure est de renforcer toute forme de solidarité sociale par la fourniture de services et d’aide nécessaires aux personnes précarisées dans le domaine social et culturel par la création de clubs, de spectacles, de conférences, d’excursions, de journées culturelles et sportives pour les femmes et les enfants de Khenifra en priorité.
 
Taïmate se fixe trois objectifs :
-          contribuer à une meilleure scolarisation des enfants,
-          contribuer à l’amélioration des conditions de vie des femmes,
-          contribuer à la promotion de la région par le biais du concept de Développement Durable (séminaire en novembre 2007, en partenariat avec 3 parcs nationaux français en vue du « Rendez-vous 21 » le 21 avril 2008 en France).    undefined
 
En plus d’actions ponctuelles (don de biberons à l‘hôpital de la ville en 2001, distribution de denrées alimentaires, de vêtements et de couvertures lors de la crue de 2003, aide aux habitants des montagnes à l’occasion d’une vague de froid en 2007), Taïmate organise des actions régulières annuelles :
-          une journée culturelle pour les enfants,
-          une semaine de reboisement (500 arbres plantés en 2007),
-          une journée pour les femmes (en novembre 2007, 350 femmes ont été sensibilisées au nouveau Code de la Famille ; prochaine journée le 8 mars 2008)
-          le « Printemps de Taïmate » qui a réuni les artistes et intellectuels de la ville pour un colloque en français suivi d’une soirée en mai 2007 (deuxième édition les 16-17 mai 2008),
-          la distribution de cartables garnis à la rentrée scolaire (1200 cartables en 2007, 2000 en septembre 2008).
 
L’objectif dans deux ou trois ans est de réunir une soixantaine de personnes de tous horizons (enseignants, artistes, chefs d’entreprises, élus…) désireuses de s’inscrire dans le cadre d’une approche participative, à l’écoute de la population, attentive aux besoins et à l’évolution de la société. Taïmate agit en effet sur le terrain, au contact des gens et à leur écoute ; cette proximité lui permet d’identifier les besoins des habitants et de tenter d’y répondre, mais aussi et surtout de gagner leur confiance.
 
Cette même confiance a pu être établie avec les autorités de la Province, et le nouveau gouverneur vient de mettre à la disposition de Taïmate un local (l’ancienne église désaffectée de Khenifra), pour y construire une Maison de la Culture et du Développement Durable. C’est aujourd’hui le projet phare de l’association, qui veut par cet outil aider les jeunes à s’épanouir, à s’investir dans le développement local et à voir l’avenir autrement. Une bibliothèque, un espace Internet, un conservatoire de musique mais aussi des expositions, des conférences, des concerts, des pièces de théâtre, des projections de films, des séances de formation professionnelle seront proposés aux habitants de Khenifra.  undefinedLes travaux viennent de commencer, financés à hauteur d’un tiers par l’INDH (Initiative Nationale pour le Développement Humain, lancée en 2005 par le Roi Mohamed VI). Pour le reste, Taïmate cherche des donateurs et les besoins sont grands en fer, en ciment, en matériel électrique, en plomberie… Comme le symbolise le logo de l’association - une truelle - il y a de quoi se retrousser les manches !
 
L’association a lancé des nouveaux projets pour l’année 2008 : la distribution de matelas et de couvertures donnés par le Rotary de Casa Fida à la Maison de l’Etudiant de Midelt en janvier, deux actions en faveur de l’eau, une journée culturelle pour 100 enfants, une action en faveur de l’école du village de Jnane Immas.
 
Saïda ne manque ni d’idées, ni d’énergie ! Elle cherche actuellement un expert-comptable bénévole qui accepterait de la décharger de la partie financière de son activité afin de lui permettre d’être plus disponible pour le suivi des travaux.
 
Vous pouvez aider Taïmate par des dons en espèces ou en nature, par la recherche de sponsors, ou par tout moyen que vous pouvez imaginer pour soutenir ses projets !

Contact : aziz.smires@menara.ma 

Commenter cet article