Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'école à la carte

28 Février 2008, 19:27pm

Publié par claire salles

 

Aujourd’hui au Maroc, un million et demi d’enfants ne vont pas à l’école et 225 000 quittent le primaire chaque année ! Le taux de scolarisation combiné primaire, secondaire et universitaire reste très insuffisant (58%), notamment dans les zones rurales. Le système scolaire marocain est en pleine crise et malgré des efforts, le taux d’alphabétisation dépasse à peine les 50%, faisant du Maroc la lanterne rouge des pays du Maghreb. Le récent rapport du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) révèle le recul du Maroc en terme de développement humain, l’enseignement étant le talon d’Achille du pays. Le déficit en infrastructures et en ressources humaines s’aggrave, ainsi que les conditions d’enseignement, notamment dans le monde rural. De nombreuses organisations non gouvernementales oeuvrent au Maroc pour essayer de combler ce retard.

Mounia Benchekroun, la directrice générale de la Fondation Zakoura Education, nous reçoit dans son bureau de Casablanca avec un large sourire et des yeux pétillants. Elle nous montre avec fierté les dessins d’enfants qui ont été choisis pour illustrer un livre de contes en cours d’édition. Ce récent projet consiste à recueillir des coDessin-pour-conte-2.jpgntes populaires régionaux auprès des femmes en cours d’alphabétisation dans cinq régions du Maroc, et de faire illustrer ces contes par les élèves des écoles de la Fondation pour ensuite les faire publier par un éditeur professionnel.

Active depuis 1997, la Fondation Zakoura Education s’est fixé comme mission de promouvoir le développement humain par l’éducation des enfants, l’alphabétisation des adultes et la qualification de la jeunesse.Le premier programme conçu et mis en œuvre par la Fondation Zakoura Education a consisté à créer des écoles en milieu rural. Ces écoles sont destinées aux enfants déscolarisés ou qui n’ont pas eu la chance d’être scolarisés, âgés entre 8 et 16 ans, et ciblent particulièrement les jeunes filles fortement touchées par l’analphabétisme. 
Ces écoles permettent aux élèves d’acquérir, sur une période de 3 ans, l’ensemble des connaissances dispensées durant les 6 années du cycle primaire. Ceci grâce à une pédagogie favorisant la motivation et l’épanouissement, undefinedmais aussi à une programmation spécifique. C’est ce qu’on appelle l’Education Non Formelle. Ce premier programme se distingue par la prise en compte dans sa conception des spécificités socio économiques des douars d’implantation. Il repose donc sur la flexibilité des horaires, la proximité de l’école, une implication des parents dans la vie de l’école, le recrutement au sein du douar de l’animateur en charge de l’école.

Au fil des années, la Fondation a développé de nombreux autres programmes : l’alphabétisation des adultes en leur apportant un enseignement adapté aux besoins de leur vie quotidienne et professionnelle, la sensibilisation à l’éducation sanitaire et linitiation professionnelle. Par la suite, Zakoura Education a engagé la mise en oeuvre de programmes intégrés d’éducation et de qualification dans les zones rurales enclavées, afin de garantir un développement harmonieux des douars et une prise en charge des populations locales.

undefinedEn parallèle à son intervention dans le milieu rural, la fondation Zakoura Education a étendu dès 1999 ses zones d’intervention au milieu urbain. Elle a créé des écoles d’Education Non Formelle et a mis en place des cours d’alphabétisation pour les femmes, en priorité dans les quartiers périurbains. Elle a également développé à partir de 2001 des programmes d’alphabétisation destinés aux employés des entreprises et dont le contenu a été adapté aux activités de ces entreprises. 

Les projets de la Fondation Zakoura Education s’inscrivent dans une perspective citoyenne et tous les programmes mis en oeuvre ont pour objectif la sensibilisation de l’individu à ses droits, dans le but d’en faire un citoyen responsable et autonome.

Pour chacune de ses activités, la Fondation a mis en place des outils et des indicateurs desuivi et d’évaluation des performances des programmes afin de renforcer leur efficacité et de les adapter aux évolutions de l’environnement.

Au 1er janvier 2007, 140 personnes travaillaient pour la Fondation Zakoura Education dont 17 au siège à Casablanca et 123 sur le terrain dans tout le pays

A l’actif de la Fondation Zakoura Education :

  plus de 320 écoles crées et 17000 enfants scolarisés ;
  plus de 73000 adultes alphabétisés à travers tout le Maroc, dont 99% de femmes ;
  plus de 11000 bénéficiaires de séances de sensibilisation à l’hygiène et à la santé ;
  6000 jeunes formés depuis octobre 2002 ;
  plus de 1800 employés alphabétisés au sein de 14 entreprises ;
  plus de 60 associations créées.

  Contact : Mounia Benchekroun, Directrice générale Zakoura Education à Casablanca

  Pour en savoir plus : www.zakoura-education.org

Commenter cet article

Bouchaib 06/03/2008 21:27

Bravo Claire!
Je crois que c'est bien parti!
Bon courage et bonne chance
Amitiés

Bouchaib